Les dernières émissions

06-07-12 Nadia Akdoumi
Des paroles de "vingt-févriétistes"


8-06-12 Nadia Akdoumi
MOUÂD LHAKED ou le rap au pays du Makhzen


10-05-12 Radio Citron
L’assassin habite au 21


13-04-12 La vie manifeste
Feu sur le capitalisme thérapeutique !


30-03-12 La patat’ose
De la radio comme club thérapeutique


15-03-12 Julie Tessuto, Vincent Farnéa
Héritages du RATP : autour des mutuelles de sans-tickets


02-03-12 N. Akdoumi-Falah, H. Kodmani, S Habo Hamed, M. Ali al-Atassi
Regards sur la révolution syrienne


3-02-2012 Knowledge Liberation Front (KLF)
Transgresser les frontières par le commun du savoir


20-01-12 Les Cahiers du genre
Genre et colonialité du pouvoir


Saison 2009-2010
Saison 2008-2009

Zones d’attraction

De l’anomalie sauvage à l’invention du commun.

21-01-11 Toni Negri

Ecouter l’émission

2ème partie

Afin de construire une proposition révolutionnaire pour notre temps, Toni Negri dit bye bye aux anciennes lunes du marxisme orthodoxe et du socialisme réel.

Militant politique et philosophe, il élabore depuis de nombreuses années déjà, de nouveaux concepts, comme ceux de « multitudes », de « capitalisme cognitif », de « travail immatériel », d’ « empire » ou de « commun », autour desquels se rassemblent des communautés de pensée et d’action, tout en suscitant la controverse dans les rangs de la gauche et de l’extrême-gauche, ce qui est particulièrement revigorant par nos temps de consensus institué.

Son optimisme politique à contre-courant de la mélancolie post-moderne connaît un grand succès en Amérique latine. Parfois en France, il suscite d’ailleurs davantage la polémique qu’une lecture de ses écrits.

En effet, Negri ose, expérimente et propose des outils pour comprendre les luttes qui émergent sur le terrain de la précarité, du chômage, de l’intermittence ou de la jeunesse.

A partir des Grundrisse de Marx, mais aussi de Spinoza, de Machiavel, de Foucault et de Deleuze, il dessine une contre-histoire matérialiste de la philosophie. Pas de rupture entre l’ontologie et la politique, la lecture des oeuvres du passé doit être sans nostalgie, elle doit être opératoire, actualisante et immanente à l’action. Pour produire des échappées, des court-circuits dans l’empire, un communisme des singularités.

RENCONTRES :

- Séminaire : "Du public au commun. Tout, étant produit par tous, appartient à tous."

BIBLIOGRAPHIE INDICATIVE :

- Toni Negri et Mickael Hardt, Empire, Exils, 2000.
- Toni Negri, Fabrique de porcelaine. pour une nouvelle grammaire du politique, Stock, 2006.
- Toni Negri, L’anomalie sauvage, Amsterdam, 2010.
- Toni Negri et Felix Guattari, Les nouveaux espaces de liberté, Editions Lignes, 2010.
- Toni Negri, Inventer le commun des hommes, Bayard, 2010.
- Toni Negri, Spinoza et nous, Galilée, 2010.