Les dernières émissions

10-06-11 A l’ENS de Lyon
Philosophies anarchistes ?


13-05-11 Stéphane Lavignotte, Jérôme Vidal, et Charlotte Nordmann
L’écologie politique au temps de Fukushima


15-04-11 Les évadés du bocal / Prolude
La folie dans la ville 3


01-04-11 Les évadés du bocal / Interlude
La folie dans la ville 2


18-03-11 Les évadés du bocal / Prélude
La folie dans la ville 1


04-01-11 Marcello Vitali Rosati
Invitation à une navigation dans le virtuel.


21-01-11 Toni Negri
De l’anomalie sauvage à l’invention du commun.


10-12-10 Hacène Belmessous
Ordre ou espace public ?


26-11-10 Pierre Dardot et Christian Laval
De la subjectivation néolibérale à des subjectivations en commun.


Saison 2009-2010
Saison 2008-2009

Zones d’attraction

Pour une histoire des voix

05-02-10 Arlette Farge

Ecoutez l’émission

2ème partie

3ème partie

Tache difficile pour une historienne que de faire entendre dans les archives, la voix, le son de ceux que l’on n’entend pas. C’est au confins de la musique et de la linguistique qu’elle situe son enquête.

A travers les voix du XVIIIème siècle, Arlette Farge fait résonner l’archive, et la libère de la belle forme du discours savant. Mais le but n’est pas seulement d’écrire une histoire aux marges de la science sociale académique. Parler de l’oralité au siècle des Lumières, c’est d’abord parler du peuple. Il y a les voix dont on prétend qu’elle n’articulent rien au-delà de la confusion des cohues populaires. Des voix que l’on tait en les faisant passer pour des bruits.

Notre discussion sera donc également l’occasion d’interroger cette division, ce partage entre ceux qui parlent et ceux qui sont parlés.