Les dernières émissions

30-11-12 Genevière Bédènes, Véronique Rivière, Arnaud Dubois, Anne-Laure Fourmont
Quoi de neuf à l’école ?


06-07-12 Nadia Akdoumi
Des paroles de "vingt-févriétistes"


8-06-12 Nadia Akdoumi
MOUÂD LHAKED ou le rap au pays du Makhzen


10-05-12 Radio Citron
L’assassin habite au 21


13-04-12 La vie manifeste
Feu sur le capitalisme thérapeutique !


30-03-12 La patat’ose
De la radio comme club thérapeutique


15-03-12 Julie Tessuto, Vincent Farnéa
Héritages du RATP : autour des mutuelles de sans-tickets


02-03-12 N. Akdoumi-Falah, H. Kodmani, S Habo Hamed, M. Ali al-Atassi
Regards sur la révolution syrienne


3-02-2012 Knowledge Liberation Front (KLF)
Transgresser les frontières par le commun du savoir


Saison 2009-2010
Saison 2008-2009

Zones d’attraction

Mp4 : de la parole politique dans le champ social

01-05-2009 Christiane Henry

écouter l’émission

2ème partie

Il y a quelques semaines, Zones d’attraction ouvrait l’antenne à la résistance en milieu psychiatrique. Aujourd’hui nous recevons Christiane Henry, co-fondatrice d’un collectif regroupé derrière un sigle aussi énigmatique et cryptique que le format de fichier électronique : Mp4. Derrière ce nom de code se cache en réalité un certain "Mouvement pour une parole politique des professionnels du champ social", lancé en juillet 2008 par des professionnels du travail social, des responsables d’associations, des formateurs, des chercheurs. Mp4 se compose de six groupes de travail sur différents thèmes intéressant les professionnels du social : les établissements médico-sociaux, les politiques enfance-jeunesse, la formation des professionnels, la défense de la clinique dans le travail social, la souffrance au travail et les services sociaux d’intérêt général (SSIG).

Tout comme les psychiatres, les magistrats, les enseignants et les chercheurs, les travailleurs sociaux sont confrontés à l’imposition de protocoles qui sont autant de procédures d’une mise au pas néolibérale du pays. Dans un tel contexte, que peut une parole politique des professionnels du champ social, et quelles sont les chemins qu’elle peut et doit aujourd’hui emprunter, ce sont les interrogations, urgentes, qui nous guideront aujourd’hui.