Les dernières émissions

30-11-12 Genevière Bédènes, Véronique Rivière, Arnaud Dubois, Anne-Laure Fourmont
Quoi de neuf à l’école ?


06-07-12 Nadia Akdoumi
Des paroles de "vingt-févriétistes"


8-06-12 Nadia Akdoumi
MOUÂD LHAKED ou le rap au pays du Makhzen


10-05-12 Radio Citron
L’assassin habite au 21


13-04-12 La vie manifeste
Feu sur le capitalisme thérapeutique !


30-03-12 La patat’ose
De la radio comme club thérapeutique


15-03-12 Julie Tessuto, Vincent Farnéa
Héritages du RATP : autour des mutuelles de sans-tickets


02-03-12 N. Akdoumi-Falah, H. Kodmani, S Habo Hamed, M. Ali al-Atassi
Regards sur la révolution syrienne


3-02-2012 Knowledge Liberation Front (KLF)
Transgresser les frontières par le commun du savoir


Saison 2009-2010
Saison 2008-2009

Zones d’attraction

Héritages du RATP : autour des mutuelles de sans-tickets

15-03-12 Julie Tessuto, Vincent Farnéa

Ecouter l’émission

Suite

En 1947, Chris Marker rapportait dans la revue Esprit la démonstration faite par un ingénieur que le métro pourrait être gratuit, et redevenir ainsi ce qu’il est fondamentalement, à savoir un “simple trottoir roulant”. Il expliquait en effet que l’absence de billets, de recettes, de contrôle, aurait pour conséquences une telle réduction de personnel que les dépenses restant à la charge des contribuables seraient beaucoup moins lourdes et qu’un simple centime additionnel du budget de la Ville de Paris suffirait”.

Certes ces arguments économiques, dans le contexte actuel de chômage structurel des sociétés capitalistes, a de quoi laisser sceptique. Toutefois, depuis plusieurs années maintenant, en France et en Belgique notamment, devant la hausse jamais interrompue du prix à payer pour se déplacer dans l’espace urbain, ainsi que devant la collaboration massive des agences de transports publics avec les dispositifs les plus perfectionnés de contrôle social, des groupes de “mutuelles sans tickets” sont apparus.

Ces groupes n’ont pas tous les mêmes revendications ni les mêmes pratiques. Tous ne revendiquent pas la gratuité. Mais tous partent d’un principe simple et mutaliste : ils paient l’amende de leurs cotisants en cas de contrôle, et deviennent ainsi l’assurance alternative d’un libre voyage.

Réalisée par Julie Tessuto et Vincent Farnéa, cette émission vous fera entendre les paroles du RATP, “Réseau d’abolition des transports payants”, ainsi que celles d’une mutuelle qui ne dira pas son nom.

Les points de vue de Samuel Hayat, Anne Querrien et Julie Tessuto participeront aussi à cette exploration des pratiques et des savoirs alternatifs que les “sans-tickets” construisent, au gré de leur traversées des rails à travers les villes.